La pasteure fait son « one-woman-show »

DR
i
La pasteure Françoise Dorier se met dans la peau de nombreux personnages.
DR

La pasteure fait son « one-woman-show »

SKETCHS
Françoise Dorier, pasteure à La Chaux-de-Fonds, monte sur scène pour proposer une version décalée des Évangiles remplie d’humour. Le spectacle sera donné lors de la journée nationale de la grève des femmes, le 14 juin prochain.

Quel épisode de l’Ancien Testament se prêterait le mieux à une télé-réalité ? « Sans nul doute celui de l’arche de Noé », souligne la pasteure Françoise Dorier. Toutes les conditions sont réunies pour suivre, en huis clos, les histoires des nombreux animaux qui polémiquent au sujet de la création. En agrémentant les textes bibliques de nombreuses références contemporaines, Françoise Dorier nous livre une autre vision du monde et de la religion : « Mon but est d’annoncer l’Évangile de manière décalée et humoristique. » En interpellant les spectateurs sur des récits qui semblent trop souvent immuables, elle reprend, à sa façon, le côté provocateur de Jésus, qui affectionnait la remise en question.

Sujets intarissables

Il faut dire que la Bible offre pléthore de sujets qui ne demandent qu’à être mis en perspective. Dans un de ses sketches, la pasteure se demande ce que dirait Ève si elle revenait sur terre voir ce que nous sommes devenus. Dans un autre, elle s’interroge sur ce qui se passerait si Marie était enceinte aujourd’hui.

Françoise Dorier se permet également quelques libertés en envoyant une conseillère en marketing athée au paradis. Arrivée devant Dieu, elle l’interpelle sur le fait que son message n’est plus actuel et qu’il serait nécessaire de le moderniser : « Cette histoire me donne l’occasion de demander si la foi est un produit comme un autre. »

Une rencontre avec un jeune qui croit aux extraterrestres lui permet de développer une réflexion sur la nature du Christ : « On pourrait dire que Jésus est aussi totalement autre, qu’il fait partie d’une réalité qui nous dépasse. »

Tout public

La deuxième représentation de son spectacle sera donnée le 14 juin prochain, journée de la grève nationale des femmes. Il sera suivi d’une table ronde sur la place des femmes dans l’Église. « Bien que le spectacle n’ait pas de lien direct avec cette journée, nous avons trouvé intéressant de l’inclure dans un événement plus global afin d’élargir la réflexion », ajoute la pasteure. Françoise Dorier se dit aussi ouverte à proposer ses talents dans différentes paroisses ou d’autres institutions telles que les homes ou les écoles. « L’idée est de pouvoir toucher un maximum de personnes en dehors des cercles habituels », conclut-elle. La pasteure a suivi une formation dans une école de one-man-show à Paris. Pour la mise en scène, elle a fait appel à Émilie Pfeffer, l’une de ses professeurs.

Représentation

Vendredi 14 juin, 20h, Temple Saint-Jean, rue de l’Helvétie, La Chaux-de-Fonds. Suivi d’un apéritif et d’une table ronde sur la place de la femme dans l’Église. Entrée libre, collecte. Prix conseillé : 25 francs.