Actualiser les figures bibliques

© Adobe Stock
i
Adam et Eve, personnages fondateurs de l'histoire biblique.
© Adobe Stock

Actualiser les figures bibliques

Reflets
Cette année, les explorations théologiques proposent de s’intéresser à des personnages incontournables de la Bible et de découvrir leur pertinence pour aujourd’hui. Cette formation est proposée par les Églises réformées neuchâteloise et Berne-Jura.

Adam et Eve, Caïn et Abel, Job ou encore César: des figures bibliques à forte symbolique qui peuvent encore nous interpeller. «Ces différents visages servent de porte d’entrée à des problématiques contemporaines», précise le pasteur Gilles Bourquin, l’un des nouveaux responsables de la formation et ancien corédacteur en chef du journal Réformés. «Bien qu’elle relate certains faits historiques, la Bible n’est pas un livre d’histoire. Elle retranscrit l’expérience religieuse de personnages de l’Antiquité qui peuvent encore nourrir notre recherche de spiritualité aujourd’hui», ajoute-t-il.

Réparties en huit sessions d’octobre 2019 à juin 2020, les explorations théologiques s’intéresseront à des figures différentes lors de chaque rencontre. 

Trois rencontres auront une dimension interreligieuse

De la pomme à César

Démarrage en octobre avec Adam et Eve. «Dès les premiers chapitres, la Bible affronte la question du mal et de l’interdit. Elle problématise l’expérience humaine. Elle nous dit qu’il y a des choses qui ne vont pas et qu’il va falloir les gérer au mieux», complète Gilles Bourquin. La question de la reconnaissance de nouvelles communautés religieuses par l’État bénéficiera également d’une session particulière autour du personnage de César. Cette thématique occupe actuellement plusieurs cantons. Le professeur émérite en théologie systématique Pierre Gisel viendra en expliquer les enjeux en se basant sur les avancées dans le canton de Vaud, où il participe activement aux débats. Trois des huit rencontres auront une dimension interreligieuse: «La société est aujourd’hui confrontée au pluralisme des religions. Il est parfois difficile de s’y retrouver parmi toutes les formes de spiritualités dans un contexte multiculturel», ajoute Gilles Bourquin.

Formation ouverte

«Les explorations théologiques sont ouvertes à toute personne, croyante ou non, intéressée à approfondir les questions religieuses et spirituelles de manière critique et constructive», complète Carmen Burkhalter, responsable de la formation pour l’Eglise réformée neuchâteloise. Celles et ceux qui le souhaitent peuvent opter pour la voie diplôme sur plusieurs années qui leur permettra d’obtenir un certificat reconnu par l’Office protestant de la formation. Les participants des dernières années sont également cordialement invités à participer à l’une ou l’autre rencontre en fonction de leurs intérêts.

« Figures bibliques — Visages de spiritualités d’aujourd’hui »

Huit sessions de formation, d’octobre 2019 à juin 2020, alternativement au Centre de Sornetan (BE) et à La Rouvraie (NE). Première rencontre du ve 18 au sa 19 octobre au Centre de Sornetan. Infos : www.centredesornetan.ch.