USA: mourir écolo avec la recomposition

© CC(by) Flickr/Gaetan Zaraforoushan
i
La recomposition se fait sans cercueil ni tombe.
© CC(by) Flickr/Gaetan Zaraforoushan

USA: mourir écolo avec la recomposition

11 février 2019
La Chronique
Avec la recomposition, les habitants de l’État de Washington pourraient bientôt disposer d'une nouvelle possibilité plus écologique de gérer les corps des défunts.

Avec un meilleur bilan carbone que la crémation, l'inhumation ou l'embaumement, la recomposition vise à transformer le corps, ou ce qu'il en reste, en compost et non en poussière. Elle suit une logique de récupération. Le corps est déposé dans un récipient réutilisable puis recouvert de copeaux de bois, le tout avec une aération qui favorise, via microbes et bactéries, la décomposition. Trente jours plus tard, la famille reçoit la terre produite, un mélange de corps décomposé et de copeaux. La technique a été développée par des chercheurs de l'Université de Washington. Les autorités doivent encore légiférer.

A écouter également

A voir également